Publicité

BURIDA : Des manœuvres pour ramener la paix

Burida

Le feu couve toujours au Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA). Des collectifs d’artistes s’affrontent. Face à la situation, la Direction générale par intérim a entrepris des actions pour ramener le calme à la maison.

Le BURIDA est toujours en crise. Cette fois-ci, ce sont des collectifs d’artistes sociétaires de la maison qui s’opposent. D’un côté, ceux qui estiment que l’élection des membres de l’Assemblée générale, du mercredi 21 août dernier, s’est bien déroulée, de l’autre, ceux qui pensent qu’elle est entachée d’irrégularités. 

Pour tenter de ramener la paix, le Comité de direction du BURIDA a   initié une série de concertations avec les différents groupes d’artistes. Cette action, à l’initiative de la Direction générale par intérim, a permis d’entendre chacune des parties.

Ainsi, le lundi 28 octobre dernier, le Comité de direction du BURIDA a rencontré des membres du « Collectif des Artistes pour le Changement au BURIDA » (CACB). Le lendemain, mardi 29 octobre, c’est le collectif “Légalité et transparence” qui était à la table des échanges. L’après-midi, le Collectif des artistes pour la protection des acquis du BURIDA (CAPAB) a bouclé la série de rencontres.

Voir aussi
Stade Houphouët Boigny Un Individu Arrêté

Un ordre du jour unique était au menu des échanges : informations sur la situation organisationnelle du BURIDA et des propositions de sortie de crise. Cependant, rien n’a filtré de toutes ces rencontres.

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

© 2019 Un site de urbanpress group. Tous droits réservés.

Faire défiler