The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

La compagnie ‘’Les Pieds dans la marre’’ dédramatise le drame haïtien

La compagnie ‘’Les Pieds dans la marre’’ dédramatise le drame haïtien

Ce vendredi 23 mars à 19 heures, la compagnie ‘’Les Pieds dans la marre’’ va investir l’institut Goethe. Dans la cours du centre culturel allemand d’Abidjan, elle fera une représentation de sa pièce ‘’Ma vie en rose’’, écrite et mise en scène par Jenny Mezile.

Dans cette performance artistique entrant dans le cadre de Danse Raum 2018, la troupe ‘’Les pieds dans la marre’’ a mis tout se son côté pour réussir une belle chorégraphie ou chant et mouvement de corps s’harmonisent aisément. Le show est drôle et émouvant. Il est exécuté danns unn excellent melting-pot de danse classique et de rythmes urbains.

Jenny Mezile, la promotrice et patronne de compagnie est sure du succès du show d’autant plus que le spectacle vient juste après une participation intéressante de sa formation au 10è marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA). « Le MASA a été un bon tremplin. Nous allons remettre le couvert au Goethe institut », assure Jenny.

Au MASA 2018, la Compagnie ‘’Les pieds dans la marre’’ a présenté ‘’Ma vie en rose’’ le vendredi 16 mars dans la salle Kodjo Ebouclé et dans un défilé spectacle avec le styliste Moses By style le 13 mars à la salle Niangoran Porquet sous le parrainage de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Dans un excellent jeu des danseurs, la pièce dédramatise la situation difficile des Noirs dans le monde. « Nous vivons dans un monde où les drames sont légions : misère, esclavage, séismes, tremblements de terre, guerres… et que je sais-je encore ? Mais tant qu’on est vivant, on continue », martèle la chorégraphe Jenny.

C’est une fresque ouverte sur plusieurs sujets tant africains qu’européens. Le message principal tourne autour de la tolérance et de l’amour de l’autre sans jugement. Elle invite à résoudre les problèmes par le dialogue et la discussion sans aller à une guerre. «‘’Ma vie en rose’’ est une bonne appréciation de la vie quand tout est chaotique, foutu.

On ne va pas se mettre à tout foudre en l’air. Il faut réagir. Il faut vivre. J’ai tourné tous ces drames-là en quelque chose de joyeux. Qu’on en rit quand on est en vie plutôt que d’en pleurer », suggère la patronne de troupe. Pendant les deux représentations au MASA 2018, les spectateurs ont apprécié la pièce et le jeu des danseurs.

Haïtienne, Jenny Mezile a écrit sa pièce quelques jours après le grave tremblement de terre survenu dans son pays. Sans porter un doigt accusateur sur qui que ce soit, elle propose qu’on essaie de vivre malgré tout.

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress :
00225 07 730 630 — ✎ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa