The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

On prépare activement l’Abissa 2016

On prépare activement l’Abissa 2016

Le peuple Nzima Kôtôkô de Côte d’Ivoire va se retrouver de nouveau à Grand-Bassam (Sud du pays), du 06 au 20 novembre prochains, pour sa  traditionnelle fête culturelle, l’Abissa.

“Abissa danse de conjuration des calamités et de célébration de la vie”, tel est le thème retenu pour l’édition 2016 de la fête culturelle du peuple Nzima Kotoko de Grand-Bassam. Sous la conduite de sa Majesté Nanan Tanoe Amon, Roi des Nzima Kôtôkô de Côte d’ivoire, les membres de la communauté se retrouveront  pour faire le bilan de leur vie personnelle et communautaire.

Mais aussi, ils parleront des réalisations, réconciliation des familles et avoueront des médisances afin de se faire pardonner et se purifier.   
L’Abissa 2016 débutera  par le Siedou ou la retraite de l’Edo-N’Gbolé. Cette étape marque le début de la semaine “silencieuse”, qui est une période de préparation, de méditation et d’introspection. Elle s’achevera par une purification du peuple et la présentation des vœux, l’Ewoudole et le Bouakezo .

Des journées spéciales dédiées aux différentes couches de la société seront célébrées, à travers des formations pratiques sur la culture Nzima.

L’histoire d’une célébration

Selon l’histoire, une femme serait partie pour ses travaux champêtres. Elle aurait entendu, dans la forêt, des bruits de personnes qui chantaient. Mais cette sonnette fut le cadet de ses craintes. De retour au village, elle en informa le roi qui dépêcha une délégation pour vérifier l’information. Ces derniers trouvèrent effectivement la danse au même lieu. Après consultation d’un devin, le peuple su le sens et le but de cette fête. Il décide alors d’attribuer ces deux appellations à la cérémonie : Le Koudoum, pour le volet sacrificiel ou mystique de la cérémonie.

Il dévoile ou révèle les projets malsains que fomente un individu contre autrui. L’Abissa, pour le volet festif. Car, c’est en ce moment que le peuple fait montre de son savoir-faire culturel à travers les pas de danse particuliers, la gastronomie N’Zima et d’autres sujets concernant la réalisation de certaines infrastructures socio-économiques.

Malgré l’influence de la modernité, le peuple Nzima a su préserver l’authenticité de cette traditionnelle.

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress :
☎ : 00225 07 730 630 — ✎ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa