The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Mondial FIFA Brésil 2014 : A qui profite l'événement à Abidjan ?

Mondial FIFA Brésil 2014 : A qui profite l'événement à Abidjan ?

Depuis le jeudi 12 juin dernier à démarré au Brésil la Coupe du monde de football FIFA 2014. Pendant un mois les fans de foot vont vivre d'intenses émotions. Si l'événement se déroule à des milliers de km de la Côte d'Ivoire, ici, en Côte d'Ivoire, des gens en profitent énormément.

La Coupe du monde de football est un événement qui déchaîne les passions. C'est à n'en point douté l'un des plus médiatisés. Le pays qui l'organise investit des milliards de FCFA, et la FIFA (Fédération internationale de football Association) en tire le plus gros profit. Lors du dernier Mondial en Afrique du Sud, l'instance dirigeante du football mondial s'en est tirée avec 600 à 900 millions d'euro, soient environ entre 393 et 589 milliards de FCFA. 

Quant au pays, sa situation socio-économique n'a pas véritablement évoluée. Cette année, le Brésil a injecté 11 millions d'euros, soient 7 205 milliards de FCFA dans ce Mondial qui a débuté le 12 juin dernier. D'où la colère des populations qui jugent cette dépense excessive, dans un pays où les inégalités sont les plus énormes. Malgré tout, le ballon roule. Les hôtels ne désemplissent pas et le pays du roi Pelé va accueillir des millions de personnes pendant ce mois de foot. Il est donc clair que certains feront de bonnes affaires. Même si l'on aurait souhaité que le grand peuple en tire véritablement profit.

 Mais à des milliers de km de Rio de Janeiro, le Mondial de football profite aussi à des personnes. C'est le cas de la Côte d'Ivoire. Les premiers sont les tenanciers d'espaces de divertissement. Notamment les maquis et bars. Depuis le début de la Coupe du monde, tous les espaces, ou presque, sont équipés d'écrans de télévision pour permettre aux clients de voir s matchs. A défaut de vivre l'ambiance du Maracana ou celui d'un autre stades brésiliens où vont se disputer les rencontres, les Ivoiriens se retrouvent dans ces maquis pour vivre ces matchs dans une ambiance aussi chaude. C'est donc une bonne occasion pour les tenanciers d'espaces de divertissement de faire du chiffre en vendant leurs bières, leurs vins et autre genre d'alcool.

 Il n'y a pas que les maquis et bars qui profitent du mondial. Il y a également les vendeurs de gadgets. Maillots, écharpes, bracelets et autres objets à l'effigie des nations engagées dans la compétition. On le sait, quand les Éléphants font de bons résultats, les Ivoiriens n'éprouvent aucune difficulté à s'offrir des articles aux couleurs orange, blanc et vert. Il en est de même pour les autres nations ayant des ressortissants en Côte d'Ivoire.
 La Coupe du monde, ça ne profite donc pas seulement aux Brésiliens. En Côte d'Ivoire des gens "mangent" dedans.

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa