The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Boni Gnahoré réunit l’Afrique à Illkirch

Boni Gnahoré réunit l’Afrique à Illkirch

Artiste chanteur, musicien et percussionniste émérite, Boni Gnahoré n’est plus à présenter, sur le continent africain et précisément en Côte d’Ivoire, son pays d’origine. Co-fondateur du célèbre Kiyi-Mbock et maitre du “Chœur Attoungblan”, l’artiste vit depuis quelques années en France, où il enseigne son savoir aux plus jeunes. Et, toujours dans le souci de transmettre sa connaissance à la nouvelle génération, Boni Gnahoré nourrit depuis Illkirch, en Alsace (France), un grand projet qui prendra forme à Abidjan (Côte d’Ivoire).
 
Le “Tamanoix Institut”, tel est le nom du centre artistique que compte ouvrir Boni Gnahoré à Abidjan. A cet effet, l’artiste organise un grand concert le 14 octobre prochain à l’Illiade Illkirch, non loin de Strasbourg, en France. Et les bénéfices de ce concert seront destinés à la construction de ce centre artistique.

Selon Boni Gnahoré, que Urbanpress.ci a  rencontré il y a quelques jours en pleine répétition, “ce centre artistique se consacrera à la formation des jeunes à partir de 7 ans, des enfants déshérités et déscolarisé en leur donnant la possibilité d’apprendre un métier artistique. Pour transmettre aux plus jeunes mes concepts musicaux. Depuis 2 ans je suis dans une phase de recherche de moyens pour la mise en place de Tamanoix Institut”.

Ce concert est pour l’artiste l’occasion de recueillir des fonds pour jeter les bases de son centre. Ainsi, seront réunis, sur la scène de l’Illiade Illkirch plusieurs artistes percussionnistes africains, qui partagent la même vision que lui. Il s’agit de Fatoma Dembélé, Julien Pestre, Delphine Langhoff, Moussa Coulibaly, Ba Banga Nyeck, Louis Haessler, Sellou Blagone, Guei Thomas, Dobet Gnahoré et évidemment le Chœur Attoungblan de Boni Gnahoré.

Outre la soirée artistique faite de concerts et de danse, il y aura pendant toute la journée du 14 octobre prochain, des expositions d’objets artisanaux d’Afrique de l’ouest, une ambiance musicale, une exposition de peinture et de la gastronomie traditionnelle africaine.

Retenons que l’idée de la construction de ce centre est née de l’expérience de Boni dans les écoles de Strasbourg et d’Illkirch. Il souhaite donc transposer son savoir et ses méthodes dans son pays d’origine, la Côte d’Ivoire. Le “Tamanoix Institut” est donc un conservatoire d’initiation, de formation et de suivi en art musical et chorégraphique qui sera basé à Abidjan.

L’étude musicale proposée par ce centre sera essentiellement basée sur les instruments de percussion, notamment le “Tamanoix” qui est un instrument comportant un tambour central, la mère, et cinq petits tambours mélodiques qui l’entourent.

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa