The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Aboudou Kaye, le "Garbaman" de Magic System livre des confidences

Aboudou Kaye, le "Garbaman" de Magic System livre des confidences

Ahmed Ibrahim est commerçant résidant à Anoumabo (au sud d’Abidjan).  Il tient le Garbadrome (endroit où l’on vend de l’attiéké et du poisson frit) de son oncle Aboudou Kaye, réputé pour avoir assuré la subsistance quotidienne d’A’Salfo, Goudé, Manadja et Tino, du groupe Magic System, pendant leur période de galère. Urbanpress est allé à sa rencontré. En exclusivité, il lève le voile sur un pan du passé de ces artistes.

Pourvez-vous nous raconter leurs débuts à Anoumabo ?
Ils étaient un groupe d’amis. Ils aimaient bien la musique et ils voulaient vivre de leur art. A cette époque, ils formaient un seul groupe, avec une dizaine de membres.  Asalfo, Tino, Goudé, Manadja, Camso et les autres.

C’est chez vous qu’ils venaient manger, nous a-t-on dit…
Effectivement ! Chaque jour, pratiquement, ils venaient au QG pour manger de l’attiéké Garba. Ils avaient un  ‘’vieux père’’ (ainé) qui s’appelait Tigré et qui était marin. Il était un peu comme leur conseiller. Et c’est lui qui venait régler la note, quand ils finissaient de manger. Les membres du groupe avaient le droit de manger à hauteur de 150 FCFA par jour. Sauf A’Salfo qui, lui, était autorisé a mangé un repas de 200 frs.

Qu’en est-il depuis leurs succès ?
Ils viennent manger parfois, quand ils sont à Abidjan. Rien n’a vraiment changé. C’est la même chose. Quand Asalfo arrive, il fait comme tout le monde. Il passe la commande et il mange, comme tous les autres clients. Souvent, quand il est empêché, il envoie des personnes acheter son Garba. Pendant le FEMUA (Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, Ndlr), c’est pratiquement ici que toute l’équipe vient déjeuner.

Est-ce qu’il vous laisse des pourboires ? Vous ont-ils remis quelques comme récompense ?
Non ! Rien, pour l’instant.

Pourtant, il se raconte qu’ils vous auraient donné une subvention pour refaire votre espace…
J’ai entendu cela plusieurs fois. J’avais emprunté un taxi une fois, et les gens en parlaient. Mais vous-même, vous le constatez…

Qu’est-ce que cela fait de savoir qu’ils vous font des dédicaces  dans leurs chansons ?
Nous en sommes reconnaissants. Cela contribue à donner une notoriété à notre espace. Mais, ça n’a pas vraiment d’importance.

Si vous devez leur demander quelque chose…
Non non ! Si je le fais, c’est comme si je quémandais. Ma religion ne me permet pas de tendre la main. Si on te donne, tu prends. Mais si ce n’est pas le cas, reste dans ton coin. Il ne faut pas tendre la main.

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress :
☎ : 00225 07 730 630 — ✎ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa