The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Hlan, Akon y est pour quelque chose

Hlan, Akon y est pour quelque chose

“Être libre, c’est résister sans peur, ni condition”. Un leitmotiv qui guide Ahossin Narcisse dit Hlan. Ce passionné de musique vient de livrer son nouveau single baptisé ‘’Ponini’’. C’est un concentré de Dancehall et Afrobeat incitant les uns et les autres à croire en leur potentiel. Urbanpress a rencontré l’artiste.

Quel est l’actualité de Hlan ?
Mon actualité, c’est la sortie de mon single “Ponini”. Un concept incitant les uns et les autres à croire en leur potentiel afin d’aller au bout de leurs rêves. Il y a des  potentialités intrinsèques en chacun de nous et nous devons nous appuyer sur cela pour atteindre nos objectifs. Mais, l’objectif, une fois atteint, doit  donner envie aux autres de suivre nos pas. Et cela se traduit, sur tous les plans, par le style vestimentaire, par le comportement, la réflexion et certaines valeurs. Il faut croire en soi pour aller de l’avant, tel est l’esprit “Ponini”.

“Etre libre, c’est résister sans peur, ni condition”, est-ce ton leitmotiv ?
Effectivement, c’est mon leitmotiv ! La liberté, c’est le choix qu’on a à décider de notre sort, de notre avenir. On est toujours seule à prendre des décisions qui peuvent changer notre vie. A partir de ce moment donc, il ne faut pas  hésiter. Il faut passer l’action quand cela va dans le sens de ta réussite. Agir, peu importe ce qui arrive, et assumer son choix.

Quels sont les caractéristiques de ce single ?
“Ponini” est un concentré de Dancehall et afrobeat. Je chante en anglais et dans ma langue, l’Adjoukrou. Il a été enregistré au studio Uppercut et arrangé par Mister Behi. Le son a vu la participation de Fire Man, à qui je dis bien de choses. Ce single annonce la sortie très bientôt d’un album d’une dizaine de titres. Mais, pour l’instant, je viens avec un single pour marquer le terrain, vu que c’est de l’autoproduction et que les albums ne se vendent pas.

De l’autoproduction, cela n’est-il pas trop pesant pour un néophyte ?
La musique étant une passion, on fait avec les moyens que nous avons. Quand ça bloque, je mets une pose, à la recherche de moyens pour me relancer. Mais je garde espoir que les choses s’amélioreront dans le bon sens. L’important, c’est de commencer. Je profite donc de votre canal pour lancer un appel aux personnes de bonne volonté pour une production.

As-tu été influencé par des grands de la musique ?
Oui, j’ai été beaucoup  influencé par des devanciers. Notamment Kerry James, dans le rap français, dont le style me plait énormément. Tout naturellement, ici en Côte d’Ivoire, c’est  Almighty. Mais le déclic est venu d’Akon. J’aime sa musique, sa manière de chanter. C’est lui qui m’a donné envie de chanter, c’est lui qui m’inspire.

Pour finir…
Je voudrais dire merci à Urbanpress pour cette opportunité que vous offrez à Hlan de se faire entendre. Merci spécial à toutes les personnes de bonne volonté pour le soutien. Un merci particulier à Simon Abokan pour l’encadrement. A la jeunesse, je voudrais dire que l’année 2017 sera le couronnement de tous nos efforts, mais cela dépendra notre foi. Il faut surtout croire en nos rêves et aller toujours de l’avant.


© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress :
☎ : 00225 07 730 630 — ✎ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa