The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Lunic : « L’être humain est en train de défier Dieu »

Lunic : « L’être humain est en train de défier Dieu »

Après 5 années de vie en Europe, l’artiste Lunic est revenu hier en Côte d’Ivoire. Après l’accueil chaleureux que lui ont réservé ses fans à l’aéroport Felix Houphouët Boigny, le zouglouman a bien voulu livrer à Urbanpress ses premières impressions.
 
Après 5 années d’absence au pays, quels sont les sentiments qui t’animent aujourd’hui ?
Franchement, je ne me suis pas encore remis des émotions. Partir de son pays, et revenir 5 ans après, puis avoir un tel accueil, ça me fait chaud au cœur. Je suis content d’être sur ma terre natale.
 
Pourquoi avoir attendu de si longues années avant de revenir en Côte d’Ivoire ?
On va dire, comme un homme qui va en forêt pour chasser. Quand il a un gibier qui peut servir tout le village, il le ramène au village. Mais tant qu’il n’a pas ce gibier, il continue sa chasse. On va dire en un mot, que j’étais basé en France et il fallait que je revienne au pays avec un album que j’étais en train de préparer. Parce qu’il y a longtemps que je suis parti, et il fallait revenir avec quelque chose de potable. C’est ce qui a pris tout ce temps. Mais aujourd’hui, c’est chose faite. L’album est prêt et je suis là pour la promotion.
 
Quel est le message que tu véhicule à travers ton single ?
Il faut dire qu’il y a un album de 12 titres qui est déjà prêt. Ce single précède juste la sortie de l’album. Comme j’ai l’habitude de dire, quelqu’un qui fait un jeûne, il ne le rompt pas du coup avec de la nourriture solide. Il faut d’abord prendre quelque chose de léger, avant de passer au plat de résistance. Donc ce single, c’est pour marquer mon retour. Pour dire que je suis là ! Le titre du single c’est “On sait mais on fait”. Je porte un regard critique sur tout ce qui se passe aujourd’hui dans le monde. Parce que j’ai l’impression que l’être humain est entrain de défier Dieu. C’est ce que j’ai essayé de relater dans ce titre.
 
Qu’est ce qui t’a motivé à sortir un tel titre ?
Vivant en France, ce sont des réalités que j’ai dans ce pays. Quand j’ai entendu que les personnes de même sexe pouvaient se marier, j’ai dit « mais où va le monde ? » On est tous conscients que c’est un acte qui n’est pas bon devant Dieu. C’est de l’abomination. Mais on le fait quand même. C’est de là que l’inspiration est venue.
 
Quelles seront tes activités pendant ton séjour  Abidjan ?
Je suis là pour un mois. Mon programme appartient à mon staff “Maranatha Prod”. Il y a une feuille de route que je vais suivre. Pour l’instant, comme je viens d’arriver, je ne sais pas grand-chose.
 
Un mot à tes fans
A mes fans, à tous ceux qui me portent dans leur cœur et à ceux qui m’ont laissé des messages et qui n’ont jamais cessé de motiver mon retour, j’aimerais leur dire que je suis là en Côte d’Ivoire, pour eux. Et j’ai besoin de leur soutien, comme ils l’ont toujours fait depuis le début.
 

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa