The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Usher Aliman (Journaliste et écrivain) : « J'ai toujours eu envie d'écrire sur des phénomènes culturels ivoiriens »

Usher Aliman (Journaliste et écrivain) : « J'ai toujours eu envie d'écrire sur des phénomènes culturels ivoiriens »

Le journaliste et écrivain Usher Aliman revient avec un deuxième livre. “Espoir 2000 : les secrets d’un zouglou insoumis”, tel est le titre de cette œuvre littéraire. Pour comprendre son œuvre, Urbanpress.ci l’a rencontré. C’est la toute première interview qu’il accorde à un média depuis la sortie de son ouvrage.
 
Avant d'évoquer ton nouvel ouvrage, peux-tu nous dresser un bilan de ton précédent livre ?
Le bilan de mon livre "Douk Saga ou l’histoire interdite du coupé-décalé, un destin fracassé" est très flatteur parce que pour un premier livre, je ne m’attendais pas à un tel engouement, à un tel accueil de la part du public. C’est au-delà de mes espérances. Ce premier livre m'a servi de ticket d'entrée dans le monde des écrivains. C'est un excellent ticket parce que ceux qui ont lu le livre sur l'histoire du coupé-décalé ne tarissent pas d'éloges sur la qualité de mon enquête et sur la façon dont le récit a été mené. Je suis très satisfait de l’intérêt que mon premier livre a suscité.
 
Comment le milieu littéraire ivoirien t'a-t-il accueilli en son sein ?
J'étais très étonné de savoir que la plupart des jeunes écrivains de Côte d'Ivoire me connaissaient déjà. Ils ont été très sympas avec moi, très ouverts. Mon seul regret, c'est de ne pas pouvoir participer régulièrement aux activités de l'Association des Écrivains de Côte d'Ivoire, à cause d'un problème de planning parfois trop chargé à mon niveau. Mais je suis sûr que le président Macaire Etty, que je salue au passage, me comprendra.
 
Tu reviens avec une nouvelle œuvre, cette fois-ci consacrée au zouglou. Peut-on avoir une explication ?
J'ai toujours eu envie d'écrire sur des phénomènes culturels ivoiriens comme le zouglou et le coupé-décalé. Je pense que l'histoire de la génération zouglou mérite d'être connue, autant que l'histoire du coupé-décalé. Après, il se posait le problème de l'angle sous lequel je devais aborder ce sujet. Et pour raconter l’histoire de la génération zouglou, je pense que le groupe Espoir 2000 est un bon angle.
 
Pourquoi le choix de Espoir 2000 qui n'est pourtant pas à l'origine du zouglou ?
Il est vrai que le livre raconte un peu l'histoire du zouglou, mais il raconte surtout l'histoire de la génération zouglou. Et dans cette génération zouglou, le groupe Espoir 2000 a une place assez particulière. Dans l’underground,  le groupe Espoir Choc (qui est devenu Espoir 2000 plus tard) était une sorte de creuset par lequel nombre de stars actuelles du zouglou sont passées. Donc s’intéresser à Espoir 2000 à son origine, c'est s'intéresser à nombre d'artistes zouglou qui sont désormais dans d'autres groupes ou font carrière solo. Au risque de me répéter, ce livre raconte l'histoire de toute une génération d'artistes zouglou, qu'ils soient passés par Espoir Choc ou non.
 
Il semble que  l’écriture  de ce livre ait pris moins de temps que le précédent…
Oui, beaucoup moins de temps, parce que pour le zouglou,  les sachants sont connus, identifiés et accessibles. Ce n'était pas forcément le cas pour le livre sur l’histoire coupé-décalé. Au passage, je veux remercier des personnes ressources  comme Opoku N'ty, Joe Christy, Georges Aboké, Alain Tailly,  Barthélémy Inabo et bien d'autres.
 
Si on te demandait de présenter succinctement ce livre...
C'est un livre qui raconte le parcours de toute une génération d'artistes zouglou. Une génération dont fait partie le groupe Espoir 2000. Ce livre raconte la vie de nombreuses stars du zouglou au moment où elles n’étaient que des faiseurs de “wôyô”. De simples “ambianceurs” auxquels personne ne prêtait attention. A l'intérieur de ce livre, il y a des photos d'archives inédites et des chansons avec les circonstances dans lesquelles ces chansons ont été créées.
 
Ton livre dresse-t-il une comparaison entre le zouglou d'aujourd'hui et celui d'hier ? Évoques-tu les difficultés du zouglou à percer le marché international, 26 ans après sa naissance ?
Non, je n'ai pas cette prétention-là. Moi, mon objet d'écriture, ce sont les personnes, leur parcours de vie. Raconter leurs histoires personnelles, leurs exploits, leurs  erreurs etc. Je veux qu'après lecture, les jeunes et les moins jeunes tirent des leçons pour leur propre vie. Je laisse les analyses musicologiques à d’autres voix plus autorisées que la mienne.
 
Aujourd'hui, tu te considères plus comme journaliste-écrivain ou journaliste tout court ?
Je me considère comme un journaliste qui écrit des livres. Communément on dit journaliste-écrivain.
 
Tu sembles avoir trouvé ton filon avec la musique urbaine. Vas-tu y demeurer pour tes prochaines œuvres ?
L’homme propose et Dieu dispose. J'ai d'autres ouvrages à sortir qui abordent d'autres sujets. Mais il est clair que je n'ai pas encore fini d’écrire sur les cultures urbaines ivoiriennes.
 

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa