Publicité

Kaaris raconte Gagnoa, sa terre natale : « Je suis venu, j’ai vu et j’ai compris »

kaaris

Dimanche dernier, Kaaris s’est produit à Gagnoa (Centre-ouest de la Côte d’Ivoire), sa terre natale. Le rappeur y a été chaleureusement accueilli. Il s’en souviendra encore longtemps.

30 ans que Okou Gnakouri alias Kaaris n’avait pas remis les pieds à Gagnoa. Pourtant, il est attaché à sa ville. Là d’où il est originaire de par ses parents. A la faveur de la 12e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), le fils du pays a revu Gagnoa.

Le contact entre sa terre natale et lui s’est fait naturellement. L’accueil que lui ont réservé ses “parents” était empreint d’émotion. Le matin de ce dimanche, lors de l’inauguration de l’école primaire publique Magic System, Kaaris a pu se rendre compte de l’hospitalité du peuple Bhété, son peuple.

Le soir, au concert, l’ambiance dans laquelle il s’est produit l’a plus que fasciné. « Ils le connaissent, ils savent que c’est un des leurs. Moi, j’ai eu les frissons », a confié un membre de la délégation qui a accompagné le rappeur à Gagnoa.

Ce séjour sur sa terre natale, Kaaris s’en souviendra encore longtemps. « Je suis venu, j’ai vu et j’ai compris. Merci Gagnoa pour ton accueil et tout le bonheur partagé. 30 ans après, je reviens chanter devant mes frères et sœurs ! », a publié l’artiste sur son compte Twitter.

Voir aussi
Dj Arafat Yorogang

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

© 2019 Un site de urbanpress group. Tous droits réservés.

Faire défiler