Publicité

La justice suspend l’Assemblée générale du Burida

Burida

Les sociétaires du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida) devront patienter encore, avant de connaître la composition du nouveau Conseil d’administration.

La justice ivoirienne vient de suspendre la tenue de l’Assemblée générale du Burida, prévue ce samedi. Une ordonnance signée de Bini Kouakou Maizan Charles, vice-président du Tribunal de première instance d’Abidjan, met une pause à la procédure entamée par l’actuelle administration.

Cette décision fait suite à une requête de la plateforme « Légalité et Transparence », menée par David Tayorault, Pat Sako (Espoir 2000), Yodé et Bilé Didier. Ces artistes ont émis le souhait de voir tous les problèmes qui sont à la base de la crise au Burida réglés, avant d’évoquer la question du renouvellement des instances. La publication de l’audit commanditée par l’Inspectorat d’Etat fait aussi partie de leur requête.

Estimant cette requête recevable, la justice a ordonné « la suspension de la tenue de l’Assemblée générale annuelle élective du Burida prévue le samedi 28 septembre 2019 ».

Voir aussi
Inhumation De Dj Arafat

Le délai de cette suspension est d’un mois.

Fb Img 1569577046830
L’ordonnance de la justice suspendant l’assemblée générale du Burida

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

© 2019 Un site de urbanpress group. Tous droits réservés.

Faire défiler