The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Les coulisses du concert Gradur

Les coulisses du concert Gradur

Gradur, comme dans l’armée

Pour son premier concert à Abidjan, la star française a surpris plus d’un.  L’ambiance électrique et l’hystérie du public ont fait monter l’adrénaline au point où “l’homme au Bob”  s’est au jeu des selfies et des vidéos snap avec les “Shegeuy”. Il a même ôté son tee-shirt pour effectuer des pompes, un peu comme quand il était dans l’armée.


Retrouvailles à Abidjan

MHD et Gradur, les deux valeurs montantes du rap français, se sont retrouvés,  dans la même période, dans la capitale économique ivoirienne pour leurs spectacles respectifs. L’un, le 29 et l’autre le 31 juillet. Tout naturellement, chacun a été au concert de l’autre, comme pour se soutenir mutuellement.  Ensemble, MHD et Gradur ont chanté et esquissé des pas de danse, pour le plaisir des fans hystériques.


Où était Arafat ?

Mais où était passé Arafat ? Aperçu quelques minutes avant le concert, Arafat ne s’est pas présenté sur la scène de l’ Heden golf.  Gradur a, à plusieurs reprises, invité Yôyôbô à le rejoindre sur le podium, en vain. Le concepteur de “Maploly” avait déjà quitté les lieux. Sans doute sous la pression de sa charmante campagne du soir.


L’Autorité médiatique

La réussite de tout événement dépend en grande partie d’une campagne de communication bien ficelée. Pour le concert de Gradur, il n’y avait rien à dire. Le service communication dirigé par Simon Pierre Abokan a fait convenablement son boulot. En véritable, chef d’orchestre, Simpi pour les intimes, a gagné le pari, faisant de cette soirée une véritable réussite.  Chapeau cher confrère !

Le ‘‘Maploly’’de MHD

Il ne sait pas que faire du rap. MHD est aussi une véritable bête de scène, très bien renseignée sur les pas du Coupé-décalé. A son concert, le 29 juillet, il a dansé au son de “Mawa nawa” de Serges Beynaud et de “Maploly” de Dj Arafat. Performance remarquable ! Le prince de l’Afro trap, a réédité l’exploit au concert de Gradur. Cette fois-ci, en dansant sur le concept de Yôrôbô.


© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa