The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Elles retirent 11 millions de FCFA avec des cartes d’identité volées

Elles retirent 11 millions de FCFA avec des cartes d’identité volées

Trois jeunes dames devront répondre de leurs actes devant les autorités judiciaires ivoiriennes. Elles ont été interpellées pour avoir détourné une importante somme d’argent dans l’agence de transfert d’argent qui les employait.
 
Suite à une plainte déposée à Interpol en Espagne, pour arnaque aux sentiments, faux et usage de faux et de chantage à la vidéo sur internet en provenance de la Côte d'Ivoire, une enquête a été diligentée par le Laboratoire de criminalistique numérique (LCN) de la DITT (Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques). A la suite de cette enquête qui a conduit à  Orega Yves Junior, Serou Manet Fabienne et une agence de transfert d’argent, un avis de recherche a été lancé afin que ces personnes viennent clarifier cette affaire. C’est ce qu’elles firent quelques jours plus tard, dans les locaux de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC), à Cocody. Elles ont, en effet, fait savoir qu’elles avaient égaré leurs cartes d’identités, preuves à l’appui.

Or, Karaboué Rokia, Compaoré Salimata et Dosso Bintou, les caissières de l’agence de transfert d’argent, avaient, dans un premier temps, déclaré qu’elles avaient reçu à plusieurs reprises Orega Yves Junior et Serou Manet Fabienne pour des opérations. Convoquées un autre jour à la PLCC, elles maintiennent leurs déclarations. Cependant, elles n’arriveront pas à identifier les propriétaires des cartes d’identité qu’elles ont prétendues avoir reçu plus d’une fois.

Face aux preuves qui les accablent, elles finissent par avouer leur forfait. Elles reconnaissent, en effet, avoir effectué des retraits en l’absence des propriétaires des pièces administratives. Au total, ce sont 11 millions de FCFA que Karaboué Rokia, Compaoré Salimata et Dosso Bintou ont soutiré.

Elles risquent des poursuites pour utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personnes physiques, d'escroquerie et de complicité d'escroquerie sur internet.

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa