The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Trois bonnes raisons de croire en la qualification des Eléphants

Trois bonnes raisons de croire en la qualification des Eléphants

2e du groupe C avec 8 points, derrière le Maroc qui en compte 9, les Éléphants de Côte d’Ivoire devront battre les Lions de l’Atlas le samedi 11 novembre prochain pour accéder aux phases finales de la Coupe du monde FIFA Russie 2018. Mais après avoir enchaîné les contre-performances sous Marc Wilmots, très peu d’Ivoiriens croient en eux. Pourtant, il y a des raisons d’espérer.

Houphouët-Boigny, le stade fétiche

Les Éléphants retrouvent leur enceinte fétiche du stade Félix Houphouët-Boigny après plus d’un an sans y avoir joué. Dans ce stade, la sélection ivoirienne y a ses repères. En plus, elle va retrouver le public abidjanais qui ne l’a plus vu jouer depuis. Des retrouvailles qui devraient être chaleureuses et qui devraient également motiver davantage la bande à Marc Wilmots. Autre fait important, ces dix-sept dernières années les Eléphants n’ont perdu que deux fois au “Felicia”. Le 4 septembre 2005 contre les Lions indomptables du Cameroun (éliminatoires Mondial 2006), et le 15 octobre face à la RD Congo (éliminatoires CAN 2015). Mais ces deux défaites n’ont pas eu d’incidence sur la qualification des Éléphants dans ces deux compétitions.


Une nouvelle génération qui rêve de Coupe du monde

Après la génération Drogba qui a permis à la Côte d’Ivoire de disputer trois Coupe du monde d’affilée (2006, 2010 et 2014), une nouvelle génération est en place. Celle-ci est composée en grande majorité de joueurs n’ayant jamais disputé cette compétition majeure. Ces footballeurs ont donc l’occasion de prendre part à leur premier Mondial. D’ailleurs, c’est la raison qui a poussé certains d’entre eux, ceux qu’on appelle les binationaux notamment, à opter pour la sélection ivoirienne. Car, elle leur garantissait une participation à une Coupe du monde. C’est donc clair qu’ils ne voudront pas laisser l’occasion qui s’offre à eux d’aller en Russie.

Les Éléphants ont leur destin au bout de leurs crampons

Contrairement à 2005, où il leur fallait gagner lors de la dernière journée et espérer une contre-performance du Cameroun (ce qui s’est d’ailleurs passé), les Éléphants ont leur destin au bout de leurs cette fois-ci. Une victoire, et la qualification est acquise. C’est donc une finale qui s’offre à Gervinho et ses camarades de jeu.

Messieurs, à vous de jouer !

© Urbanpress. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

Contactez la rédaction de Urbanpress :
00225 07 730 630 — ✎ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À découvrir aussi...

YouTube dr quinn medicin kvinna säsong 1 http://apotekutanrecept.se/ OTC-medicin för influensa